Depuis 2007, la ville de Zoug utilise environ quatre-vingt horodateurs de différents fabricants pour gérer les différents parkings publics de la ville. Certains d’entre eux étaient devenus obsolètes puisqu’ils ne répondaient plus aux besoins techniques.

De ce fait, dans les mois à venir et afin d’améliorer la rentabilité et la gestion des parkings, tout en répondant aux nouveaux besoins des clients, les horodateurs seront remplacés par des PrestoConnect, des machines au design fin et fabriquées par la société IEM, basée à Genève et détenant une de ses succursales à Rotkreuz. Une trentaine d’horodateurs ont déjà été remplacés en septembre 2020 et le restant seront installés dans les mois à venir.

Les machines PrestoConnect sont des horodateurs dernière génération avec des terminaux sans contact NFC. En plus des pièces de monnaie et des applications mobiles pour le paiement du stationnement ; introduites en 2019, les méthodes de paiement comme Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay sont disponibles.

Grâce aux horodateurs PrestoConnect, le nombre total de machines a été réduit d’environ 30%, permettant ainsi d’effectuer des économies majeures en termes d’acquisition et de gestion des parkings. Tous les horodateurs sont installés en réseau, communiquent en temps réel via le réseau GSM mobile et fonctionnent via la saisie du numéro de plaque d’immatriculation de la voiture.

Lorsque l’usager paie un montant excédentaire, celui-ci est enregistré grâce au numéro de plaque pour être ensuite crédité lors d’un prochain stationnement. De plus, l’usager peut obtenir ses tickets de stationnement par SMS et les visualiser sur son compte utilisateur PrestoPark.

La société IEM a donc été choisie parce qu’elle était l’unique entreprise à proposer des horodateurs 100% autonomes en énergie solaire et proposant des méthodes de paiement variées et acceptant les paiements sans contact avec tout type de carte.

 

 

 

Fortement engagée et déterminée à rendre la ville portuaire plus « verte », Anvers en Belgique a mis en place une politique plus respectueuse de l’environnement en décrétant une « zone de basse émission» (LEZ). Cette zone de basse émission interdit l’entrée des véhicules les plus polluants dans le centre-ville.

Dans ce contexte, en partenariat avec l’exploitant de stationnement Indigo et le distributeur belge Krautli, IEM a équipé la ville avec 960 horodateurs « cashless » (paiement sans espèces) alimentés par énergie solaire. Les horodateurs PrestoInteractif combinent technologie et durabilité en délivrant des tickets de stationnement et des autorisations ; autrement appelées «laisser passer» dans la LEZ de tout le centre-ville.

Le nombre d’autorisations est limité puisqu’il existe un système de registre qui en réalisant les échanges avec le serveur, détecte tout véhicule non-autorisé dans la LEZ et aide les villes dans leur projet de meilleure gestion et respect de la mobilité et du stationnement tout en réduisant les niveaux de pollution dans le centre-ville. Le contrôle s’effectue à l’aide de caméras reconnaissant les plaques d’immatriculation.

IEM bénéficie d’une expertise complète en matière de stationnement sur voirie. Avant-coureurs, les horodateurs intelligents d’IEM et leur design fin avec des écrans couleur tactiles ont conquis la ville et ses habitants. Leur technologie permet d’intégrer de manière dynamique multiples sources d’information qui permettent de qualifier les droits distincts de chaque véhicule.

 

En collaboration avec le Groupe Telenor, l’une des principales sociétés de télécommunications de Scandinavie, IEM Group Nordic offre aux propriétaires de camping-cars en Norvège, une solution complète à travers des technologies de Smart City.

Un site de camping-cars à Lillesand, situé dans le sud de la Norvège est désormais équipé de capteurs de détection de véhicule PrestoSense, et ce sur chacune de ses 25 places de parkings. Ce projet suscite une grande curiosité dans un pays où les sites de camping-cars privés et publics sont très populaires et les places sont très demandées.

Déployés depuis la mi-mai, les capteurs PrestoSense détectent la présence d’un véhicule en temps réel grâce à sa technologie de double détection et à un réseau radio Smart City LoRaWAN ™ nouvellement installé.

Dans un premier temps, les capteurs fourniront à la municipalité de Lillesand des informations précieuses sur l’occupation des camping-cars et les niveaux de disponibilité.

Les données collectées et anonymisées sont agrégées dans la plate-forme de gestion des données Presto1000 du groupe IEM. Cet outil permet un suivi et un rapport en temps réel des indicateurs de performance clés tels que le nombre de visites, la durée du stationnement, les rotations de camping-car, etc. Ceci est particulièrement important pendant les vacances d’été où les places de stationnement se remplissent rapidement.

Dans un deuxième temps, cette nouvelle technologie combinée à l’application de stationnement PrestoPark développée par IEM permettra également aux propriétaires de camping-cars de vérifier la disponibilité du stationnement en avance ou pendant leur voyage. Cela permettra d’éviter les encombrements et le stress liés aux voyages. Les futurs développements d’IEM envisagent un comfort maximal pour es usagers qui pourront réserver leurs places depuis l’APP mobile avec différentes options de paiement via la même APP.

 

https://www.iemgroup.com/wp-content/uploads/2020/07/Lillesand-PrestoSense-installation-1.mp4

La pandémie du Covid-19 a eu un impact majeur sur notre vie quotidienne. Il est intéressant d’observer le changement des habitudes des citoyens comme par exemple leur mobilité pendant la période du semi-confinement.

Grâce à des données anonymes collectées par environ 650 capteurs de surveillance de stationnement PrestoSense installés à Genève en Suisse, nous avons analysé les différents comportements dans les rues de la ville pendant la période du semi-confinement commencée le 16 mars 2020.

À partir de ce jour et pendant toute la période du semi-confinement, le contrôle du stationnement des véhicules à Genève a été suspendu. Le déconfinement progressif s’est officiellement terminé le 11 mai 2020.

Nous avons analysé les indicateurs du stationnement :

  • Taux de rotation: nombre moyen de véhicules utilisant le même espace de stationnement sur une période spécifique.
  • Taux d’occupation: rapport entre le nombre de véhicules stationnés et la capacité de stationnement.
  • Temps de stationnement moyen: temps moyen que chaque véhicule passe dans un espace de stationnement payant.

Les comportements de stationnement dans les zones résidentielles

Avant le semi-confinement, le stationnement dans les zones résidentielles affichait un taux d’occupation moyen de 82% avec des pointes pendant les heures de bureau et un taux de roulement moyen de 7,2 voitures par jour. Les places de stationnement sont devenues disponibles tôt le matin lorsque les résidents quittaient leur domicile pour se rendre au travail. L’occupation augmentait le soir quand ils rentraient chez eux.

Occupation moyenne à la Rue des Pâquis avant la période de confinement (entre le 5 janvier 2020 et le 5 février 2020)

Dans la même zone, pendant le semi-confinement, nous avons remarqué une augmentation du taux d’occupation de 84% à un niveau presque constant de 93,4% et une diminution du taux de rotation des voitures de 7,2 à 3,2 voitures par jour. Ces données révèlent que les résidents quittaient moins leur domicile pour aller travailler. De plus, les bars et restaurants étant fermés, le graphique montre qu’il n’y a aucune fluctuation dans le stationnement en soirée.

Occupation moyenne à la Rue des Pâquis pendant la période de confinement (entre le 1er avril et le 30 avril 2020)

Les comportement de stationnement dans les zones culturelles et de bureaux

Avant la période de confinement, nous avons observé un taux d’occupation moyen de 39,3% avec des augmentations le soir et pendant les heures de bureau. Le taux de rotation moyen était de 5,7 voitures par place de parking par jour. Les taux d’occupation élevés diminuaient à la fin des journées ouvrables et augmentaient à nouveau lorsque les gens se rendaient au restaurant, dans les bars et les lieux culturels.

Occupation moyenne au Bd. Du théâtre entre le 5 janvier et le 5 février 2020.

Dans la même zone pendant le semi-confinement, nous avons observé une baisse substantielle du taux d’occupation de 49,3% à 26,6% tandis que le taux de rotation des voitures était passé de 5,7 à 1,7 par place de parking par jour. Ces données révèlent que seuls les employés de bureau utilisaient les espaces de stationnement dans les rues pendant les heures de travail avec une activité de stationnement proche de 0 le soir.

Occupation moyenne Bd. Du théâtre entre le 1er avril et le 30 avril 2020.

 

Evolution du taux de rotation des véhicules

Les graphiques ci-dessous montrent l’évolution des taux de rotation des voitures par parking et par jour dans trois zones différentes avant et pendant la semi-confinement.

Comme vu ci-dessus, le Bd Carl Vogt (graphique rouge) et la rue des Pâquis (graphique bleu) sont principalement des zones résidentielles avec quelques bars et restaurants aux allentours.

En revanche, le Bd du Théâtre (graphique violet) est un quartier de bureaux, bars et restaurants et lieux culturels.
Le taux de rotation des voitures baisse fortement avec l’introduction du semi-confinement. Les activités de stationnement dans la rue ont connu de faibles niveaux pendant la période de confinement avant de reprendre lentement fin avril.

Evolution du taux de rotation des véhicules par jour avant et pendant la période de semi-confinement.

Evolution des revenus par jour à Genève.

Le contrôle du stationnement a été officiellement suspendu entre le 18 mars et le 27 mai 2020. Ce dernier graphique montre les revenus cumulés par jour pendant cette période dans la ville de Genève. La fin de la période de confinement est très visible.

 

Conclusion

Alors que les places de stationnement disponibles dans les centres-villes deviennent de plus en plus réglementées dans un effort de réduction des niveaux de pollution et trafic. Dans ce contexte, l’analyse du comportement des usagers et leur stationnement est une étape indispensable pour les prise de décisions.

Pour justifier des investissements dans une infrastructure IoT et de “Smart City” moderne, il est nécessaire de baser les prises de décision sur des données plutôt que des vagues estimations.

La pandémie du Covid-19 et le semi-confinement associé ont eu un impact significatif et mesurable sur le comportement des usagers, leur stationnement et leur mobilité de manière générale.

La surveillance en temps réel des places de stationnement grâce aux capteurs de détection de véhicules PrestoSense combinée aux statistiques des revenus relevés des horodateurs permet aux municipalités et à leurs décideurs d’analyser avec précision le comportement des usagers dans la rue.

IEM Group et son distributeur local aux Pays-Bas, IP Parking ont installé 400 nouveaux horodateurs intelligents à écran tactile PrestoInteractif dans les rues de la ville de Maastricht.

Les décideurs de la ville de Maastricht ont été convaincus par l’offre des produits IEM pour succéder aux 400 machines en raison de la qualité suisse mais aussi grâce au design particulièrement fin et moderne des horodateurs IEM, avec des interfaces modulables et proposant multiples moyens de paiement. De plus, l’écran tactile très réactif, assure une bonne lisibilité en plein soleil, permettant ainsi une expérience utilisateur améliorée.

En étroite collaboration avec Ingenico – l’un des leaders mondiaux des solutions de paiement – IEM Group a démontré ses connaissances et son expertise dans le secteur du stationnement en s’adaptant au protocole bancaire néerlandais spécifique C-TAP. Cela permet à la municipalité de Maastricht ainsi qu’à toutes les autres municipalités des Pays-Bas de choisir librement leur banque acquéreuse finale.

« Les avantages combinés de l’offre de produits haut de gamme d’IEM, une étroite collaboration avec tous les membres de l’équipe et l’approche personnalisée d’IEM aux exigences spécifiques de Maastricht et des Pays-Bas nous ont convaincus de travailler avec IEM.” 

– Ben Jurkiewicz, coordinateur des machines de stationnement, ville de Maastricht.

Depuis le 10 octobre 2019 à Genève, le stationnement est payé de manière simple et rapide depuis les téléphones mobiles des personnes utilisant l’application PrestoPark qui fait partie intégrante de la stratégie de digitalisation de la société IEM.

L’usager devra choisir l’une des cinq applications mises à disposition par la Fondation des Parkings dont l’APP PrestoPark, qui se différencie des autres puisqu’elle est la seule à être développée par l’entreprise genevoise IEM, qui a installé l’ensemble des horodateurs et des capteurs dans les rues de Genève.

Les fonctionnalités de l’APP facilitent la vie des conducteurs en offrant divers services électroniques. Une fois le compte créé, l’usager n’aura plus qu’à insérer la zone de stationnement (en saisissant le 1200 pour la voie publique en ville de Genève) et sélectionner la durée de ce dernier avant de le payer. En 3 clics le tour est joué ! Les automobilistes paient et gèrent leur stationnement à distance. Ils reçoivent ainsi leurs tickets de stationnement de manière dématérialisée (ticket virtuel) et ont la possibilité de retrouver l’historique de leurs paiements sur leur compte personnel PrestoPark.

De plus, l’usager paiera au plus juste avec l’application qui lui donne la possibilité d’arrêter son ticket de stationnement s’il décide d’interrompre son stationnement avant l’heure. Finalement, il aura la possibilité de prolonger son temps de stationnement s’il dispose d’un temps disponible légalement. PrestoPark se différenciera d’autant plus au fil du temps en mettant à disposition des nouvelles fonctionnalités pour les usagers comme par exemple le guidage en temps réel vers les places de stationnement disponibles en ville de Genève. Ce développement est cours de réalisation avec différents partenaires grâce à un algorithme de prédiction de l’occupation du stationnement en voirie.

 

IEM étend ses opérations dans la région nordique avec l’ouverture d’une succursale en Norvège. Dans un premier temps, IEM Nordic AS se concentrera sur le marché norvégien pour s’étendre éventuellement aux autres pays nordiques.

 « La décision d’ouvrir une nouvelle succursale nordique est basée sur le développement commercial et économique de ce marché, qui correspond à la stratégie de croissance du groupe IEM » a déclaré Phillipe Menoud – Directeur général d’IEM SA.

Ce choix stratégique confirme la volonté du Groupe IEM de proposer au marché nordique son portefeuille complet de solutions innovantes de gestion du stationnement intelligent et de la mobilité urbaine. La qualité suisse est assurée pour tous les produits d’IEM qui sont conçus, développés et produits au siège du groupe à Genève.

Les horodateurs intelligents fonctionnant à l’énergie solaire, les capteurs de détection de véhicules basés sur la technologie LoRaWAN ainsi que les solutions de paiement mobile permettent aux villes ainsi qu’aux opérateurs du stationnement de résoudre leurs problématiques de stationnement actuelles et futures tout en rendant l’expérience du stationnement aussi simple et pratique que possible pour l’automobiliste.

La ville côtière de Makassar – l’une des plus grandes villes de l’est de l’Indonésie – entre dans une nouvelle ère du stationnement en se dotant d’une infrastructure moderne avec la dernière génération de terminaux du stationnement à énergie solaire du groupe IEM, basé à Genève.

Les terminaux fonctionnent à l’aide de cartes de paiement sans contact et sans argent liquide. Cette installation unique en son genre a été dirigée par l’opérateur de stationnement local et partenaire d’IEM, Kinarya Terbaik Indonesia (KTI), dans le but clair de remplacer l’ancien système basé sur les pièces et les bons d’achat.  Ce nouveau système de stationnement a pour but d’améliorer considérablement la transparence des opérations de paiement.

 Avec un temps de transaction moyen de moins de 15 secondes, les horodateurs IEM PrestoEuropa offrent une option de paiement pratique et rapide grâce à des cartes prépayées locales pour les presque 2 millions de citoyens à Makassar.

Finalement, grâce à la plate-forme de gestion Presto1000, basée sur le cloud d’IEM, toutes les opérations de stationnement peuvent désormais être gérées de manière centralisée et les revenus des transactions de stationnement peuvent être clairement retracés.

Suite à l’ouverture d’une succursale en Asie, IEM inaugure son bureau de représentation en Italie, renforçant ainsi la présence du groupe dans la région méditerranéenne.

Avec son tout nouveau site à Gênes, les opérations italiennes seront dirigées par Alessandro Lombardi, possédant plus de 15 ans d’expérience dans le secteur du stationnement en Italie.

 

«Cette décision fait partie de la stratégie de croissance du groupe et permettra à IEM d’être plus proche de ses clients italiens et de leurs besoins locaux» a déclaré Thorsten Helmich – Directeur du développement des affaires internationales chez IEM.

 

En outre, les canaux de distribution d’IEM en Italie seront complétés par son partenaire de distribution de longue date, ParkIT qui offrira les solutions de stationnement d’IEM tout en desservant les clients existants.

IEM détient un portefeuille complet de solutions liées au stationnement : des horodateurs intelligents alimentés à l’énergie solaire, des capteurs de détection de véhicules basés sur la technologie LoRaWAN et des solutions de paiement mobile et d’application intégrée. Le groupe est aujourd’hui très bien placé pour aider les villes ainsi que les opérateurs du stationnement à résoudre leurs problématiques de stationnement actuelles et futures.

Le monde de demain, une nouvelle série d’émissions sur l’industrie et l’innovation genevoise

La chaîne de télévision suisse, Léman Bleu présente dans son émission “Le monde de demain” les coulisses de l’entreprise genevoise IEM 

Une PME à la pointe des nouvelles technologies, et qui a su jouer un rôle essentiel dans la gestion du stationnement intelligent à Genève. Son savoir-faire innovant et sa forte capacité d’adaptation face aux différents marchés, positionnent aujourd’hui IEM comme l’un des leaders des solutions du parking intelligent dans le monde.

La digitalisation des solutions vient changer le quotidien des gens notamment à travers des informations transmises par des capteurs « PrestoSense. » Ces dernies permettent à l’usager de localiser les places de stationnement libres au centre-ville et les bornes de recharge pour voitures électriques. En partenariat avec la société ABB Group, IEM facilite l’accès à des informations de localisation, de paiement et de contrôle reliées à une plate-forme digitale en temps réel